ppm_medias__image__2018__9782226401694-x   1909, Angleterre. Emily a 12 ans, orpheline depuis quatre ans, elle vit chez ses deux tantes. Elle rêve de devenir anthropologue, et en attendant, elle se passionne pour les enquêtes, et l'âme humaine...

Après un premier tome (que je n'ai pas lu), on suit donc la suite de ses aventures. Et même si ce récit est une histoire aboutie, il n'empêche qu'il y a beaucoup de références au premier opus (je me rattraperai plus tard).

Pour l'heure, Emily embarque sur le paquebot Princess May, pour sa traversée inaugurale jusqu'à New York, à l'invitation de l'armateur Waldo Bamberger, en compagnie de sa cousine Ida et du fiancé de celle-ci, Arthur.

Dès le début de la traversée, de nombreux incidents se produisent, conduisant Emily à espionner et à suspecter toute la bonne société qui l'accompagne. On parle même d'un fantôme ! Mais Emily n'y croit pas, et jusqu'au bout le suspens est bien entretenu.

Un mystère plein d'humour, bien écrit, sans mièvrerie. Un beau tableau de la grande société anglaise du début du XXème siècle. Emily est attachante, obstinée, candide sans être stupide.

Je vais, dès que possible, lire le tome 1.

étoile

étoile

étoile