bruits  Une formidable saga familiale, une histoire qui court sur 8 années, qui part de Calabre en 1905 jusqu'en 1913 vers New York, en passant par Marseille, Montbrison et Paris...

Graziella a 17 ans quand son père lui donne l'ordre d'abattre Antelmo, celui qui l'a déshonorée, qui l'avait demandée en mariage, l'a mise enceinte et l'a abandonnée pour en épouser une autre.

Meurtre, prison, tremblement de terre, fuite, hasard des rencontres, mensonge et opportunités... Graziella, et son frère Baldassare, partent pour Marseille où ils espèrent retrouver leur frère aîné, évaporé de leur village depuis longtemps, sans raison apparente.

L'enfant de Graziella naîtra sur le bateau de la fuite. Et la petite Mila s'avèrera être sourde, une épreuve de plus dans l'exil... 

Et c'est sans compter sur l'implacable traque de Cesare, le frère d'Antelmo, à la fois amoureux fou de Graziella et avide de vengeance...

Une très belle histoire abordant un tas de sujets délicats : la liberté, les liens frère-soeur, l'amour maternel, la culpabilité, l'exil, la surdité (et son "traitement" inhumain au début du XXème siécle).

J'ai beaucoup aimé le personnage torturé de Graziella qui, au début, ne sait pas comment aimer son enfant. Et celui que j'ai adoré, c'est Baldassare, ce frère attentionné et devoué, et cet oncle débordant d'amour pour sa nièce.

Oui, vraiment un beau moment d'évasion...

étoile

étoile

étoile

étoile