colorado   1949, Durango, Colorado, au pied des Rocheuses... après-guerre quand les GI sont rentrés aux États-Unis... une atmosphère particulièrement bien rendue, une jeunesse plutôt libre et livrée à elle-même...

On va suivre six mois de la vie d'une bande de copains de 13 ans environ ; Suzy dont le père inspecteur de police se remet difficilement de la mort tragique et non élucidée d'une gamine des environs et qui est devenu alcoolique et parfois violent, Michael dont le père a été accusé de viol et qui a disparu, George et Durham, passionnés de fusées, et Donnie, plutôt "enveloppé" qui est obsédé par le "sexe opposé" et qui se trouve être le souffre-douleur de Moe, de 2 ans leur aîné, petite frappe et sale gosse...

Moe va soudain disparaître à la rentrée, et alimenter nombre de suppositions de la part de tous. Mais quelques temps plus tard, on va retrouver... une partie du garçon... une phalange semblant avoir été dévorée ! Puis un bras...

Les enfants pensent tous alors au "Wedingo" sorte de croque-mitaine local, si facilement invoqué par tous les parents du coin pour tenir leurs enfants sur leur garde. L'enquête de police tourne en rond... L'hiver se passe... Entre temps la bande a découvert quelques éléments troublants qui accréditerai que le Wedingo n'y est pour rien..

Mais quand le propre petit frère de Michael, Calvin 8 ans, disparaît à son tour,  les jeunes gens se lancent dans une course contre la montre pour sauver l'enfant.

C'est assez gore, mais palpitant, haletant, sans temps mort, plein de suspens et étonnant.

Vous aurez compris que cette chose, qui traque les enfants, n'étant pas le Wedingo, a forcément quelque chose d'humain... Et là, à travers ses discours qui entrecoupent les chapitres, la vérité est terrible ! Un thriller passionnant qui fait froid dans le dos, mais pour grands ados.

étoile

étoile

étoile