monstrologue        Ça commence en 2007, par un rendez-vous entre le directeur d'une maison de retraite et un journaliste (?) écrivain (?) qui pourrait être intéressé par le journal d'un résident récemment décédé, qui se disait être né en 1876 (soit 131 ans à sa mort !).

On passe directement à la lecture des carnets écrits par Will Henry, qui au début des faits n'a que 12 ans (en 1888). Recueilli depuis un an, à la mort tragique de ses parents, par le Dr Warthrop, Will lui sert d'assistant comme avant lui son père...

Alors ?... Il faut savoir que le domaine de compétence du Dr Warthrop est l'étude des "monstres" comme son défunt père (si mystérieux) l'avait été. Il agit avec Will un peu comme un maître sur son esclave (sans les coups), et l'enfant lui est reconnaissant de l'avoir accueilli, lui qui a tout perdu.

Ça part sur les chapeaux de roues... Un pilleur de tombe livre au docteur, en pleine nuit, un curieux fardeau... se trouve là le corps d'une jeune fille inhumée  depuis peu, mais quelque chose d'autre a attiré l'attention du vieil homme... Et c'est parti pour une aventure rocambolesque et sanguinolente à souhait, où l'on croisera une variété d'anthropophages assoiffée de chair humaine, qui nous font descendre dans les entrailles de l'enfer.

Je ne suis pas fan des romans d'horreur, mais là... bravo Rick Yancey ! C'est amené  comme un thriller avec un côté philosophique et psychologique. C'est haletant, truffé d'une galerie de personnages haute en couleurs, teinté de pointe d'humour, et plein de suspens.

Je m'y suis laissée prendre et j'ai hâte de lire la  suite pour tout connaître de la vie de Will. Quel talent de passer de "La 5ème vague" à un genre totalement différent avec autant de brio !

A préciser : pour grands ados, c'est quand même vraiment, vraiment saignant !

"Le Monstrologue" de Rick Yancey

01 étoile01 étoile

01 étoile