fille      Annabelle a 15 ans, elle est en 3ème et, comme ses camarades va passer son brevet en juin. Mais là, nous sommes fin mai, sous une chaleur caniculaire...

Les tensions s'éxacerbent en cours de français, les propos échangés deviennent des "montagnes"... Moktar, Fabien et Thierry se font virer du cours, tellement leur haine les uns envers les autres est devenue insupportable à leur prof, Isabelle Etcheverry.

La ville est, depuis les dernières élections, passées aux mains d'extrémistes haineux et revanchards. Et l'atmosphère nauséabonde s'en ressent jusqu'au collège.

Fabien est le fils du premier adjoint, et il se croit dans son bon droit pour insulter, humilier, commander... Sébastien, son pote, est le petit ami d'Annabelle qui, ne le supportant plus, va le larguer, provoquant sa fureur...

Autant de rancoeur qui attise la vengeance... La bêtise et la haine, terreau de toutes les ignominies... C'est de ça dont parle ce livre, et de l'amitié possible malgré les différences, de l'intelligence et de l'instruction qui sauvent des dérives identitaires...

Et ça fait un peu mal, en tant qu'adulte, de constater que, oui, dans les collèges français, les enfants sont confrontés à ça ! C'est du vivant, du vécu : la haine a germé, elle est partout !

Et j'ai adoré cette maxime, citée au début du récit :

"Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent responsable." Voltaire.

Que ce livre soit étudié dans les collèges, à la place de "Mme Bovary" ou autres "Diable au corps", il fera peut-être réfléchir...!

01 étoile

01 étoile

01 étoile