branches     Une très belle surprise que cette histoire, celle de Mo (Morgan il aime pas !), 14 ans, qui vit depuis quelques temps dans le Massif Central. Sa mère a quitté la ville pour se rapprocher de son frère, le Gé, après un grave accident de voiture. Elle avait quitté Allan, son faux-père, que Mo n’aimait pas. Mais Allan est revenu depuis peu. C’est donc un ado solitaire et passionné de jeux vidéo qu’on rencontre dès le début du récit.  Passionné, c’est peu dire, sa vie c’est Endof World…

Alors quand il se retrouve au milieu des bois pour une course d’orientation avec sa classe, c’est la cata ! Un mot de travers et le voilà qui s’enfuit et se perd. Il a vu quelque chose dans les arbres, il en est certain, qui le suit, qui le pourchasse, un troll c’est sûr… À bout  de souffle, il frappe à la porte d’une ferme forestière…

Il remontera là-haut plus tard pour remercier Gaby, l’habitant du lieu. Puis trois jours après Noël, et une dispute avec Allan, Mo va fuguer, dans l’idée d’aller rejoindre Gaby. Mais la montagne, il ne la connaît pas encore. Il tombe dans une crevasse et sera secouru par le petit être des bois qu’il était sûr d’avoir croisé lors de sa sortie scolaire. Sa disparition aura duré 12 jours ! durant lesquels il comprendra qui est cette « chose ».

Profitant de l’été pour aider Gaby aux estives, il va sillonner la montagne et apprendre à l’apprivoiser… ainsi que la créature qu’il a retrouvée.

Au-delà d’une ode à la nature, c’est une réflexion sur la notion de liberté qui se trouve être le centre de ce magnifique récit ; jusqu’où respecter le choix des êtres sans imposer quoi que ce soit.

Et le désespoir de Mo face aux choix qu’il doit faire m’a touchée profondément. Oui vraiment une très belle histoire, très dense, que celle de ce petit geek qui s’ouvre à la vie et l’humanité.

ETOILE

ETOILE

ETOILE