51poMepLIIL   Un bon roman d'aventure, flirtant tout juste avec la Fantasy (quelques passages seulement font appel au merveilleux). Pour l'essentiel, la trame de l'histoire fait surtout appel aux ressorts des grandes aventures maritimes, où s'entremêleront l'histoire de trois héros...

Celle de Thibault, 13 ans, orphelin de mère, et dont le père est un pauvre pêcheur dans la cité d'Adollia, où le gouverneur s'évertue à appauvrir plus encore les habitants.

Parallèlement, on suivra Alastar, un aventurier, qui s'intéresse de près au magnifique trois mâts venant d'accoster dans le port d'Adollia...

S'ajoutera à ces deux-là, une jeune femme, Azénor, naguère aimée de l'aventurier susnommé.

Thibault va tragiquement perdre son père, et le couple qu'il a rencontré va le prendre sous son aile. Une mystérieuse clé de cristal, un message codé à traduire, un bateau en construction, et... une année plus tard un formidable voyage à entreprendre pour, en théorie chasser le rorqual dans les mers du Nord, mais secrètement pour découvrir un trésor !

Nous embarquerons donc pour un périple dans les mers froides battues par les vents, au milieu des icebergs et de la banquise... Et rien ne se passera vraiment aussi facilement que prévu...

Les chapitres sont assez courts et s'enchaînent vite. Le vocabulaire est riche. L'histoire est bien documentée et tient la route. Un seul regret quant à l'épilogue : ça se termine un peu rapidement, et on retrouve nos héros dix ans après, pour connaître ce qu'ils sont devenus... Je trouve que ce n'était pas nécessaire, et c'est un peu bâclé.

Du même auteur, j'ai préféré, dans un genre différent, "Les mains de Dieu" ou "Trahisons et faux-semblants". Il ne reste que Ludovic Rosmorduc a vraiment beaucoup de talent !

EtoileEtoile