519j-8HZnSLSur un rythme effréné, sans temps mort, par des chapitres courts où il se passe toujours quelque chose, Gabriel Katz nous emmène à la découverte d'une héroïne déterminée et attachante.

Kaelyn a 20 ans quand elle s'engage dans l'armée des Rouges, afin de combattre le sultanat d'Azman, dont le peuple est esclavagiste et, dit-on, cannibale. Son père était maître d'arme, mais dans son pays du Nord, elle ne peut pas lui succéder, son destin est d'avoir un foyer, mari, enfants, casseroles... La guerre contre Azman sera sa seule chance d'y échapper...

Mais dès le premier jour, elle sera faite prisonnière par un maître de guerre. Elle deviendra esclave en son palais, à la cuisine ! Mais lors d'une absence de celui-ci, elle aura l'occasion de sauver la vie de sa femme. Celui-ci  la remerciera en lui rendant sa liberté. Elle lui demandera en échange qu'il la forme au combat.

Je ne résumerai pas la suite, j'en ai déjà trop dit. C'est palpitant, plein de rebondissements... des complots, des trahisons, des meurtres à la pelle, des batailles, de l'amour... et surtout le combat d'une femme libre qui refuse d'être enfermée dans un rôle qu'elle ne souhaite pas et qui veut être maîtresse... de ses choix. Dans le même genre qu'Alanna, mais pour un public plus âgé. Un récit dense mené tambour battant, un vrai coup de coeur !

EtoileEtoile

Etoile